Accessible après la 3ème ou un CAP (Certificat d’aptitude professionnelle), le bac pro constitue un diplôme national officiel très prisé. Le cursus est généralement rythmé par de nombreux cours théoriques et/ou pratiques. Il vous permet de poursuivre vos études dans un domaine professionnel particulier ou d’entrer dans la vie active. Le diplôme obtenu, le bachelier peut ainsi envisager différentes options. Découvrez ces quelques pistes à suivre.

Continuer à se former

Le bac professionnel constitue un point de départ pour poursuivre ses études et éventuellement entrer à l’université. Il existe effectivement de nombreux cursus accessibles aux nouveaux bacheliers. Vous pouvez opter par exemple pour des études courtes telles qu’une MC (Mention complémentaire). Cela dans le domaine que vous aurez sélectionné.

Il vous est également possible après un bon bac pro formation d’envisager une formation plus longue en 2 ans. Cela vous permettra d’obtenir un Bachelor universitaire technologique (BUT) ou une Brevet de technicien supérieur (BTS). Il s’agira de votre billet d’entrée pour l’université. Dans ce dernier, vous pourrez ensuite opter pour la préparation d’une licence professionnelle. Vous pourrez même vous inscrire en Classe préparatoire aux Grandes Écoles. Toutefois, les validations d’acquis de l’expérience (VAE) restent aussi des alternatives pertinentes pour valider d’autres diplômes de niveau supérieur post-bac.

Se spécialiser

Opter pour un bac pro permet d’accéder à près de 100 spécialités. Cela va de la vente aux travaux publics, en passant par la logistique, la production mécanique, les métiers de bouches et les productions horticoles. Vous pouvez ainsi songer à vous spécialiser dans le commerce en vue de l’obtention d’un BTS. Celui-ci peut porter sur le technico-commercial, la négociation et relation client, le management des unités commerciales ou le commerce international. Vous devrez développer vos connaissances et vos compétences de vente tout en mettant en avant vos talents de négociateur.

En revanche, une spécialisation dans la communication débouche généralement sur un BUT Information-Communication ou un BTS Communication. Cela implique une formation spécifique concernant les bases méthodologiques et théoriques en science de l’information et de la communication. À celle-ci s’ajoutent des enseignements professionnels et des cours de langue vivante. Vous pourrez envisager des postes plus stratégiques et à haute responsabilité grâce à des formations en école de commerce. C’est aussi possible après un cursus post-bac pro de type master (bac+5).

Exercer un métier

En disposant d’un bac professionnel, vous pouvez directement commencer à travailler dans le monde professionnel. Les professions disponibles restent aussi diversifiées que les filières qui composent ce type de cursus. Les bacheliers disposent déjà d’une formation professionnalisante solide. Cela leur permet notamment de travailler dans l’industrie (travaux publics, génie civil, systèmes électroniques…). Ils pourront aussi envisager une carrière dans le secteur des services (mode, commerce, hôtellerie…), ou de l’informatique et du numérique.

Certains diplômés préféreront toutefois des postes dans la vente ou l’administration, ou dans la santé et les services à la personne. D’autres se tourneront vers les concours de l’Administration publique afin de devenir fonctionnaires. Ainsi, la limite des métiers possibles après un bac professionnel ne dépend que de la filière que vous aurez sélectionnée et de vos goûts personnels.