Il est indispensable de détecter les mauvais liens entrants qui redirigent vers votre site. En les supprimant, vous évitez la pénalité Google Penguin. L’analyse des backlinks se réalise convenablement lors d’une campagne de netlinking ou d’optimisation SEO (Search Engine Optimization). L’existence de ces liens toxiques nuit considérablement au référencement, en provoquant notamment le déclassement du site et une baisse de trafic.

La détection et la suppression des mauvais backlinks peuvent s’avérer des tâches longues et fastidieuses puisque leur nombre peut être très élevé. D’où l’intérêt de les confier à un spécialiste du netlinking. Voici les étapes importantes du nettoyage backlinks.

Qu’est ce qu’on entend par « backlinks de mauvaise qualité » ?

Certains sites web se servent des liens factices pour manipuler frauduleusement l’algorithme de Google. En effet, l’ajout des liens entrants entraîne la transmission du page rank et optimise le classement du site sur les pages de résultat de recherche. Pour que cette stratégie marche cependant, il faut que la qualité l’emporte sur la quantité. Autrement, il n’est pas nécessaire que les liens retours ou backlinks soient nombreux. Il faut qu’ils soient de qualité.

Quand on parle de liens de mauvaise qualité, on fait toujours référence aux liens qui sont trop nombreux et suroptimisés sur des ancres ou mots-clés concurrentiels. Ils sont aussi mauvais puisqu’ils sont placés sur des sites pénalisés ou de mauvaise qualité. Les backlinks peuvent également être mauvais s’ils sont insérés dans un site qui n’a pas les mêmes thématiques que le site cible. Le déséquilibre dans le profil de liens du site peut également détériorer la qualité des liens.

Les backlinks toxiques sont généralement créés lors d’une campagne de netlinking menée par une agence SEO incompétente ou peu scrupuleuse. Certes, le fait d’ajouter de nombreux liens factices marchait auparavant pour améliorer le référencement naturel d’un site. Mais depuis que Google met en place l’outil Google Penguin, cela devient une mauvaise pratique. Google Penguin est un filtre dédié spécifiquement aux opérations de netlinking et qui vise à pénaliser les sites qui se servent abusivement et frauduleusement des backlinks dans le cadre d’une stratégie SEO.

Pour n’obtenir que des liens de qualité et pour réussir votre campagne netlinking, faites appel à une agence spécialisée en netlinking compétente et expérimentée. L’agence seo Caen Liondu404 est, par exemple, préconisée.

Quelles sont les étapes du nettoyage de backlinks ?

Le nettoyage backlinks se déroule en plusieurs étapes.

Le décèlement des mauvais backlinks avec un outil

La première étape consiste à se servir d’un outil afin d’identifier et de lister les liens du site. Parmi les outils conseillés, on peut citer Search console, ahrefs et Majestic SEO. Certains de ces outils fournissent des scores sur la qualité de chaque lien : TrustFlow, CitationFlow, Topital TrustFlow…

Une fois que vous obtenez les liens, mettez-les dans un tableau Excel. Ajoutez une colonne « domaine liant » et mettez le domaine de chaque lien dans celle-ci. De cette manière, il serait plus facile pour vous de faire des tableaux croisés dynamiques sur les domaines.

L’analyse des nouveaux liens

L’une des bonnes manières pour dénicher les mauvais liens consiste également à analyser les nouveaux liens entrants. Méfiez-vous d’un nombre important de backlinks ajoutés pendant une courte durée. Ceux-ci sont sûrement de mauvais backlinks.

L’identification de la répartition des domaines entrants

Le procédé consiste à analyser la répartition des domaines liant votre site. Cela se fait en vous servant de votre colonne « domaine liant ». Ne vous contentez pas de vérifier le nom de domaine. Vérifiez aussi la répartition de l’extension du nom de domaine. Avoir des domaines liants qui se terminent par .ru est, par exemple, un mauvais signe si l’extension de votre site est .fr.

L’analyse de la répartition des IPs

L’étape suivante pour le nettoyage backlinks consiste à relever l’IP de chaque domaine liant et d’effectuer un tableau croisé dynamique. Il existe plusieurs types d’outils qui permettent d’extraire les IPs, comme SEO Tools, ou encore Netpeak Checker… Le but est de déceler l’existence de nombreux domaines liants sur un même IP. Les liens provenant de ces sites sont dans la majorité des cas de mauvaise qualité.

L’analyse de la répartition des textes de liens

Cela s’opère en établissant un tableau croisé dynamique sur les textes de liens. De cette façon, vous pouvez réaliser diverses vérifications, comme la répartition des textes de liens reçus, la liste des sites qui se servent des mêmes ancres, le ratio entre liens follow et nofollow, la part des sites thématiques et géolocalisés…

La vérification des liens de mauvaise qualité

Certains outils vous permettent de mesurer l’indice de confiance ou TrustFlow lié à chaque backlink. Le CitationFlow, quant à lui, est un indice qui indique le nombre et la popularité de liens reçus. Ces indicateurs vous permettent de déterminer si les liens sont vraiment de mauvaise qualité.

La suppression des mauvais backlinks

Une fois les mauvais liens trouvés, vous pouvez procéder au nettoyage backlinks. Pour cela, soit vous contactez le webmaster du site, soit vous désavouez les liens.