Une cabine de peinture automobile est un espace spécialement dédié pour réaliser des travaux de peinture avec des finitions impeccables. Il s’agit d’un local intégrant tous les équipements nécessaires pour vous faciliter la tâche. Ce type de local est adapté que ce soit pour la peinture des véhicules utilitaires ou pour celle des poids-lourds.

De quoi est structurée une cabine de peinture automobile ?

Une cabine de peinture automobile est un espace ventilé permettant de peindre des carrosseries de voitures dans des conditions d’hygiène et de sécurité optimales. Cet espace ventilé peut être ouvert ou fermé. Il est généralement composé d’une structure de panneaux servant à canaliser l’air et d’un ensemble moto-ventilateur permettant d’évacuer l’air pollué par les fumées de la peinture pulvérisée. Une cabine de peinture est aussi équipée de filtres spéciaux et de cheminées d’extraction pour évacuer l’air à l’extérieur du bâtiment. À cela s’ajoute une armoire électrique dans laquelle sont stockés tous les éléments de commande de la cabine.

Comprendre le mécanisme de la cabine de peinture

L’installation d’une cabine de peinture automobile a pour objectif de faciliter la peinture par vaporisation de la carrosserie. C’est un local qui est conçu conformément aux normes en vigueur, que ce soit en termes de qualité ou en termes de sécurité.

L’isolation de la cabine de peinture automobile comprend un isolant placé entre deux plaques d’acier. Afin de conserver le maximum de chaleur, les fabricants utilisent différents types isolant à savoir le polystyrène, le polyuréthane mousseux, la laine minérale standard ou repassée. Certains constructeurs ont recours à des moteurs pour bien isoler le toit de la cabine.

Pour des finitions impeccables, une cabine de peinture intègre également un système de ventilation performant. La ventilation à flux unique est implantée directement sur l’arbre moteur, tandis que la ventilation à double flux est entraînée par une courroie de transmission.

Le fonctionnement de la cabine de peinture automobile repose également sur l’échangeur de chaleur servant à chauffer l’air entrant à l’intérieur. Avant d’être chauffé par le brûleur, l’air passe par l’échangeur de chaleur. Ce qui permet d’aspirer les fumées de combustion vers les conduits d’évacuation, afin d’éviter que l’air dans la cabine de peinture ne soit contaminé.

Le choix d’une cabine de peinture automobile pour des finitions impeccables

Pour assurer une belle finition, il importe de bien choisir la cabine de peinture automobile adaptée à vos besoins. Pour cela, il faut déterminer au préalable les dimensions des pièces des produits à peindre dans le local. Les dimensions de votre cabine font partie des critères les plus importants. En effet, il vous est difficile de peindre une voiture de 4 m de long dans un local de peinture de 5 m de long seulement. Pour choisir la taille adaptée, il faut prendre en compte le rayonnage, la palette ou le chariot. Ensuite, vous devez ajouter au minimum 60 cm (2 pieds) à la hauteur et au minimum 1,5 m à la longueur.

Une fois que la taille est définie, vous devez choisir le système de filtration adapté en fonction du procédé d’application. Pour des applications liquides, il est conseillé de se tourner vers une cabine de peinture automobile à filtre sec. Ce type de cabine est équipé d’un ventilateur d’extraction qui aspire le surplus de peinture vers une banque de filtres. Cette dernière se trouve dans les murs de la cabine ou dans la fosse du plancher.

Pour les procédés d’application de poudre, vous aurez nécessairement besoin de plusieurs couches de filtration. Dans ce cas, il est conseillé d’utiliser une cabine de peinture disposant d’un filtre à manches ou d’un collecteur de poudre, sans qu’il soit nécessaire d’évacuer l’air à l’extérieur du bâtiment.